Pascale Thumerelle

à propos de Pascale Thumerelle

fondatrice et présidente de Respethica

Pascale Thumerelle a été directrice de la responsabilité sociétale de Vivendi, un groupe de contenus, de médias et de communication d’envergure internationale pendant 15 ans jusqu’en 2017. Elle a créé le département développement durable du groupe et a activement contribué à définir le champ de la responsabilité du secteur des médias et des industries culturelles envers la société. Elle a établi des priorités stratégiques et des indicateurs de performance directement liés aux activités de Vivendi (Groupe Canal+, Universal Music, Activision Blizzard, Maroc Telecom, SFR, GVT). Elle a notamment mené à bien une démarche pionnière de reporting intégré fondée sur des indicateurs financiers et extra-financiers pour illustrer le lien entre les investissements de Vivendi dans des contenus culturellement diversifiés et la création de valeur pour le groupe et ses parties prenantes (artistes, salariés, communautés locales, actionnaires, institutions, clients).

En 2015, Pascale Thumerelle figurait dans la Global Diversity List (Top 50 diversity professionals in industry) produite par The Economist. Celle liste souligne les réalisations de personnalités des secteurs public et privé, qui se sont illustrées dans le monde entier par leurs engagements et leurs efforts envers la diversité.

Elle a eu l’honneur d’être sélectionnée comme membre du jury du Prix mondial du pluralisme (2016-2019) par le Global Centre for Pluralism fondé par le gouvernement canadien et l’Aga Khan.

Précédemment à ce parcours effectué dans une entreprise du CAC 40, Pascale Thumerelle a exercé les fonctions d’éditrice (Larousse, Flammarion) avant d’être nommée directrice des publications des Instituts culturels français dans le monde sous l’autorité du ministère des Affaires étrangères.

Elle a également participé à la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes organisée par les Nations unies à Pékin en 1995. Cette expérience lui a offert l’opportunité de coordonner plusieurs projets sélectionnés dans le cadre du Quatrième Programme d’action pour l’égalité des chances entre les femmes et les hommes mené par la Commission européenne.

Elle a écrit de nombreux articles. Elle est par ailleurs l’auteure de plusieurs documentaires parmi lesquels « Le parlement européen, une antichambre de la parité » (1998), « Lorsque les femmes et les hommes gouvernent ensemble…Le choix suédois » (1999) ou « Envie d’Europe », un film sur le rôle des jeunes citoyens dans la construction européenne (2000).

Elle est administratrice du Fonds de dotation d’Iconem, start-up dont l’objet est de préserver la mémoire du patrimoine menacé, au moyen des dernières innovations technologiques. Elle est membre de la Plateforme RSE.

Formation :

>  Certificat administrateur de sociétés Sciences Po – IFA (Institut français des administrateurs)

>  Master in Journalism, New York University

>  Maîtrise d’histoire contemporaine, Paris-Sorbonne

>  Diplôme de Sciences Po Paris (service public).